Comment faire un audit de sécurité de son habitation

Effectuer un audit de sécurité va vous permettre de bien identifier les points faibles de votre maison. Pour cela, il faut mettre de côté le point de vue esthétique : il faut se positionner du point de vue de l’intrus potentiel. Imaginez si c’était vous qui deviez cambrioler votre maison, comment vous y prendriez-vous ? Et n’oubliez pas que vous n’hésiterez sûrement pas à abimer votre maison pour cela. Voici la check-list qui va vous aider à effectuer un audit de sécurité résidentiel.

1. Inspectez l’extérieur

Commencez tout d’abord par un point de vue lointain et rapprochez-vous. Par quel côté de la maison est-il plus facile de passer inaperçu ? Il existe peut-être un accès coupé de la vue de la rue et des voisins qui pourrait faciliter le travail. Est-ce que dans le jardin il n’y aurait pas des bosquets ou des arbres qui permettent de commencer à attaquer les ouvrants sans être vu ? Enfin, équiper de barreaux toutes les petites fenêtres sans volet du rez-de-chaussé devrait être une habitude.

2. Bloquez l’accès au toit

Puisque l’on parle de végétation, les branches de vos arbres ne donnent-ils pas accès trop facilement aux fenêtres de toit ? Des éléments de la maison ou du jardin peuvent également faciliter le chemin vers le toit, comme la cabane pour les outils ou un récupérateur d’eau souvent adossés à l’un des murs de la maison. Bloquez bien toutes les voies possibles et raccourcissez les branches des arbres si nécessaire.

3. Vérifiez les portes

La porte d’entrée comme les autres portes d’accès (cuisine, garage, etc.) doivent être assez solides pour résister aux tentatives d’intrusion. Des serrures multi-points sont bien entendu préférables. Les serrures connectées permettent d’automatiser la fermeture, même en votre absence, et ainsi d’être rassuré à ce sujet. Là aussi, si la porte n’est pas protégée par un volet et qu’elle est équipée d’une partie vitrée assez importante, des barreaux doivent être ajoutés. Des solutions esthétiques existent à ce sujet, afin de ne pas transformer visuellement votre maison en prison !

4. Fermez les fenêtres

Chaque fenêtre ou porte-fenêtre doit être équipé d’un volet, classique ou roulant. Il ne faut pas oublier de les fermer lors de vos départs, même pour de courtes durées lorsqu’il n’y a plus personne à la maison. En été, évitez de laisser des fenêtres ouvertes pour refroidir la maison, sauf si celles-ci sont réellement inaccessibles. Comme pour les portes, des détecteurs anti-intrusion existent afin de déclencher l’alarme dès que le cambrioleur tente de forcer la fenêtre. La sirène se mettra alors à sonner avant même qu’il soit entré.

5. N’oubliez pas le garage

N’oubliez pas la ou les portes de votre garage, surtout si celui-ci communique directement avec la maison à travers une porte de service. Cette porte doit être renforcée. La porte de garage peut difficilement l’être, mais vérifiez tout de même son système de fermeture (serrure de qualité) et qu’il n’est pas possible de forcer trop facilement la porte en la faisant sortir de son rail d’un coup d’épaule. Vous pouvez là aussi placer idéalement un détecteur anti-intrusion.

– – –

Après avoir suivi nos conseils, l’ajout d’un système d’alarme pour renforcer la sécurité de votre maison est peut-être l’étape suivante ? Nous sommes bien entendu à votre disposition pour toute question à ce sujet !

A propos de l'auteur

Brand love manager :) Des questions sur les systèmes d'alarme connectés et intelligents ? Lisez nos articles, suivez notre actualité, parcourez nos FAQ, ou demandez-moi !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close