Comme c’était le cas en Mars dernier en Bretagne, il arrive régulièrement qu’une tempête cause assez de dégâts pour que survienne une coupure d’électricité. Des centaines, parfois des milliers de foyers peuvent se retrouver sans électricité et si vous êtes dans ce cas, mieux vaut être bien préparé. Voici cinq conseils pour vous aider à vous préparer à une telle situation.

1. Investir dans un groupe électrogène

Pour ceux qui en ont les moyens, un bon groupe électrogène peut vous économiser argent et soucis ! Les groupes électrogènes fonctionnent à l’essence et peuvent assurer l’apport en électricité au chauffage, réfrigérateur, luminaires, etc. Il existe différents groupes avec différentes capacités, il vous faudra trouver celui qui pourra supporter l’alimentation de tout l’équipement dont vous avez besoin.

Les groupes électrogènes doivent être utilisés proprement pour garantir votre sécurité. Les principaux risques quant à l’utilisation d’un tel appareil sont l’intoxication au monoxyde de carbone (CO), l’électrocution et l’incendie. Il faudra donc être très prudent et suivre les indications d’utilisation de l’appareil. Les groupes mobiles ne doivent pas être utilisés à l’intérieur, y compris dans le garage et la cave, par exemple.

90000228522-1

2. Faire des réserves de nourriture

Pour garder au mieux la nourriture stockée au réfrigérateur, ayez toujours sous la main des blocs de congélation ainsi que des bouteilles d’eau congelées. Préférez de la nourriture non-périssable pour garnir votre réserve, comme des boites de conserve (soupes, légumes…) ou des biscuits par exemple. Vous pouvez ainsi facilement préparer votre « CataKit », d’après les recommandations de la Commission Européenne d’autoprotection du citoyen.

3. Se préparer pour le mauvais temps (découvrez le buddy burner !)

Les coupure d’électricité ont généralement lieu durant les périodes les plus chaudes ou les plus froides de l’année. Pour profiter d’une source de chaleur facile à préparer à l’avance, vous pouvez fabriquer un « Buddy Burner » avec du carton et un peu de paraffine. Un mode d’emploi DIY (en anglais) à retrouver ici.

Buddy-Burner

Ceux qui possèdent un groupe électrogène peuvent bien sûr parer au froid/chaud grâce à un chauffage électrique ou une climatisation. En revanche, si vous possédez une cheminée, gardez toujours du bois prêt à être brûlé : rien de plus simple et efficace qu’un bon feu de bois !

Lors d’une canicule sans électricité, un bon moyen de rafraîchir la maison est de laisser une fenêtre ouverte au plus bas de votre maison (si possible à l’ombre), et une tout en haut. L’air frais entrera par le bas et chassera l’air chaud par le haut. Fermer les volets vous aidera également à garder votre maison plus fraîche : vous pourrez ouvrir toutes les fenêtres lorsque le soleil sera couché, afin de rafraîchir la maison pour le jour suivant.

4. Garder son calme

Il est important de ne pas paniquer lors d’une urgence. Non seulement vos animaux et vos enfants seront sensibles à votre humeur négative, mais l’expérience toute entière paraîtra plus pénible et longue si vous ne gardez pas votre calme. Après tout, une panne de courant peut être vue comme une aventure au camping : amusement et créativité peuvent ainsi s’inviter !

5. Panneaux solaires et plus

Lorsque vos équipements marchent grâce à l’énergie solaire, vous n’avez pas besoin de stocker de piles. Les lampes de poches, par exemple, peuvent être placées au soleil la journée et seront prêtes à la nuit tombée. Il existe également des lampes à dynamo qui n’auront besoin d’aucune source extérieure de courant : juste la force de votre bras ! De manière générale, il est conseillé de privilégier les appareils pouvant être alimentés par de l’énergie solaire / manuelle plutôt que par des piles, plus difficiles à stocker sur le long terme. En complément, pensez également à vous équiper de chargeurs de téléphone solaires, de radios et autres appareils à alimentation indépendante.

exit light sign

6. Choisissez des produits électroniques qui continuent à fonctionner en cas de coupure

Même si les éclairages de sécurité, les fameuses lumières vertes qui vous indiquent la sortie, n’existent pas dans les maisons, d’autres équipements électroniques qui intègrent des batteries en cas de coupure sont bel et bien disponibles. Et c’est très important pour tout ce qui touche à la sécurité ! En ce qui concerne les produits Myfox, le Link de Home Alarm possède une batterie de 6h, Security Camera une batterie de 1h et les autres éléments sont sur piles. Pratique, non ?

Vous avez d’autres idées pour vous prémunir des coupures de courant ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

A propos de l'auteur

Mathieu est rédacteur indépendant pour Myfox, mais surtout techno-geek passionné de domotique.

5 Comments

  1. j’aurais dit un onduleur poyr la box et switch, pouf ne pas perdre le net

    • Carrément, c’est quand même la chose la plus importante ne serait-ce que pour avertir d’une panne de courant quand on est pas à la maison ! après il existe aussi des petits modules à brancher sur le 220V avec mini batterie intégrée et carte SIM pour l’envoi d’un SMS d’alerte (SIM 2€ free par exemple ça vaut le coup), indispensable pour la maison de campagne si on ne veut pas perdre tout ce qui est dans le congélateur !

  2. J’ai ma freebox ainsi que mes deux serveurs NAS Synology, et ma Chaudière gaz (carte électronique alimentée par 220V) qui sont connectés sur un onduleur (j’ai déjà eu 2 fois ma carte chaudière grillée à cause courpures), le tout tient environ 40 min en cas de coupure de courant, puis les serveurs NAS s’éteignent proprement quand la batterie de l’onduleur arrive à un niveau critique. Mais le plus pratique est sans doute d’avoir le module GPRS sur la box Myfox HC2 car on est alerté immédiatement par SMS (voire mail et autres) quand il n’y a plus de courant, et également quand le courant est revenue (sachant que la box Myfox reste allumée je crois au moins 6 heures avec sa batterie intégrée). Si vous vous contentez d’un onduleur vous risquez même ne pas savoir qu’il y a eu une coupure et cela peut avoir des conséquences fâcheuses (la hantise de l’horloge du four déréglée 😉 et on ne sait plus comment ça se règle ! par exemple). Donc en résumé, un onduleur OUI, mais « pas que »… c’est intéressant de prendre un onduleur qui sera branché en USB sur un serveur NAS (le NAS se rendra compte qu’il est passé en mode alimentation de secours et vous enverra un mail par exemple). J’avais pensé brancher ma box MyFox sur onduleur mais le problème c’est que je ne recevrais plus les alertes SMS en cas de coupure, vu que pour la box MyFox il n’y aurait pas de coupure… donc j’ai fait le choix de laisser la box MyFox sur secteur non secouru, juste pour avoir les alertes SMS, ça nécessite l’abonnement mais c’est largement rentabilisé, j’ai déjà testé des systèmes d’envois SMS avec des plateformes de service SMS, ça reste du bricolage non fiable, ou du moins pas assez fiable pour sécuriser la maison, il faut vraiment avoir une installation super fiable car le jour où un problème arrive (intrusion, etc.) ça serait dommage que votre bricolage ne fonctionne pas comme par hasard ce jour là… Et dernière astuce (que j’ai déjà évoquée dans un autre post) il est très utile de brancher sa box internet (freebox, livebox) sur une prise commandée DI-O, ainsi on peut la rebooter à distance en cas de plantage internet (par exemple la box ne synchronise plus et nécessite un reboot), mais là encore il faut une connectivité GPRS avec l’abonnement pour pouvoir accéder à la box MyFox quand internet est planté à la maison (on fait un scénario qu’on appelle « reboot freebox » qui éteint puis allume la freebox au bout de 15 secondes et après on croise les doigts pour que la synchro ADSL re-fonctionne). Je crois que les box MyFox communiquent entre elles (avec le voisin par exemple) mais je n’ai jamais pu tester, il serait intéressant d’avoir une cartographie, ou alors que notre box MyFox nous dise si elle a une petite sœur dans les environs…

  3. J’ai ma freebox ainsi que mes deux serveurs NAS Synology, et ma Chaudière gaz (carte électronique alimentée par 220V) qui sont connectés sur un onduleur (j’ai déjà eu 2 fois ma carte chaudière grillée à cause courpures), le tout tient environ 40 min en cas de coupure de courant, puis les serveurs NAS s’éteignent proprement quand la batterie de l’onduleur arrive à un niveau critique. Mais le plus pratique est sans doute d’avoir le module GPRS sur la box Myfox HC2 car on est alerté immédiatement par SMS (voire mail et autres) quand il n’y a plus de courant, et également quand le courant est revenue (sachant que la box Myfox reste allumée je crois au moins 6 heures avec sa batterie intégrée). Si vous vous contentez d’un onduleur vous risquez même ne pas savoir qu’il y a eu une coupure et cela peut avoir des conséquences fâcheuses (la hantise de l’horloge du four déréglée 😉 et on ne sait plus comment ça se règle ! par exemple). Donc en résumé, un onduleur OUI, mais « pas que »… c’est intéressant de prendre un onduleur qui sera branché en USB sur un serveur NAS (le NAS se rendra compte qu’il est passé en mode alimentation de secours et vous enverra un mail par exemple). J’avais pensé brancher ma box MyFox sur onduleur mais le problème c’est que je ne recevrais plus les alertes SMS en cas de coupure, vu que pour la box MyFox il n’y aurait pas de coupure… donc j’ai fait le choix de laisser la box MyFox sur secteur non secouru, juste pour avoir les alertes SMS, ça nécessite l’abonnement mais c’est largement rentabilisé, j’ai déjà testé des systèmes d’envois SMS avec des plateformes de service SMS, ça reste du bricolage non fiable, ou du moins pas assez fiable pour sécuriser la maison, il faut vraiment avoir une installation super fiable car le jour où un problème arrive (intrusion, etc.) ça serait dommage que votre bricolage ne fonctionne pas comme par hasard ce jour là… Et dernière astuce (que j’ai déjà évoquée dans un autre post) il est très utile de brancher sa box internet (freebox, livebox) sur une prise commandée DI-O, ainsi on peut la rebooter à distance en cas de plantage internet (par exemple la box ne synchronise plus et nécessite un reboot), mais là encore il faut une connectivité GPRS avec l’abonnement pour pouvoir accéder à la box MyFox quand internet est planté à la maison (on fait un scénario qu’on appelle « reboot freebox » qui éteint puis allume la freebox au bout de 15 secondes et après on croise les doigts pour que la synchro ADSL re-fonctionne). Je crois que les box MyFox communiquent entre elles (avec le voisin par exemple) mais je n’ai jamais pu tester, il serait intéressant d’avoir une cartographie, ou alors que notre box MyFox nous dise si elle a une petite sœur dans les environs…

    • Bonjour,
      Merci pour ce retour d’expérience très détaillé !
      La fonctionnalité MyfoxAround qui permet aux centrales Myfox de communiquer entre elles est disponible uniquement pour Myfox Home Alarm. Il n’est pas prévu de la développer pour HC2, car cette dernière bénéficie effectivement du GPRS !
      Bien cordialement,

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close