interrupteur wifi

Dans la maison connectée, il faut des interfaces pour prendre le contrôle sur les équipements. Smartphone et tablette sont très bien au quotidien, mais quoi de plus simple et de plus évident qu’un interrupteur ?

Si il y a bien une interface de contrôle que l’on retrouve chez tout le monde, c’est l’interrupteur ! Basiquement, il va allumer et éteindre une source de lumière, éventuellement une prise commandée. Dans un système connecté, l’interrupteur peut être intelligent et communiquer via une passerelle domotique : en Zwave, en RF, sur un bus KNX, etc.

Cet accroissement de fonctionnalités va permettre de faire varier l’intensité lumineuse, de lancer un scénario agissant sur plusieurs points lumineux, les volets roulants ou encore la musique.

Dans ce cas, l’interrupteur devient un point de contrôle fonctionnant de concert avec une interface tactile : la fonction de l’interrupteur peut être répliquée sur le smartphone pour ne pas avoir besoin de se lever lorsque le film commence. En quelque sorte, le smartphone télécommande l’interrupteur.

Cela implique un équipement intermédiaire qui va faire office de passerelle entre le système et le smartphone : le smartphone ne pilote pas directement l’interrupteur mais la centrale domotique qui possède, entre autres, des fonctions d’allumage et d’extinction de la lumière, et qui va communiquer avec l’interrupteur.

Si seule la fonction de contrôle de l’éclairage vous intéresse, que ce soit pour la totalité de la maison ou pour une ou deux pièces, il fallait jusqu’ici passer par un système complet dont on ne se servirait probablement jamais des autres fonctions.

Interrupteurs WiFi, un nouveau marché ?

Plusieurs fabricants impliqués dans la maison connectée ont dévoilé récemment des interrupteurs WiFi intelligents, et pouvant être pilotés directement depuis une interface tactile en complément.

ube light switch wifi

Le premier d’entre eux est Ube, dont je vous ai déjà parlé quelques fois. Le concept de cette société est de permettre le pilotage de tout appareil sur IP, qu’il soit filaire (Ethernet) ou sans fil (WiFi). Les possibilités sont donc importantes, Ube les a complétées par ses propres produits, dont un interrupteur WiFi.

Le Ube Smart Dimmer remplace un interrupteur traditionnel et le rend communicant. Il dispose en plus d’une surface tactile pour la variation de la lumière : comme sur un smartphone, on glisse le doigt vers le haut ou vers le bas pour agir sur le niveau de luminosité. Ce même interrupteur peut piloter d’autres fonctions liées à Ube, avec d’autres gestes : en faisant un geste avec deux doigts sur le même interrupteur, on va pouvoir agir sur le volume de la chaîne HiFi par exemple.

control4 SmartLighting WiFi

Il y a ensuite le SmartLighting chez Control4. Cet interrupteur vient aussi avec son application mobile pour le pilotage des circuits de lumière qui lui sont reliés. Un interrupteur maître peut être associé à de nombreux interrupteurs esclaves pour un contrôle total de la lumière, des stores et de tout autre équipement en marche/arrêt.

belkin wemo light switch

Belkin a complété son offre Wemo par un interrupteur WiFi, le Light Switch. Ce produit un peu plus simple que les précédents ne contrôle, de base, que le circuit de lumière sur lequel il est branché. Mais on peut aller beaucoup plus loin en utilisant le channel IFTTT Wemo Switch qui lui est dédié.

Rappelons que IFTTT permet de créer des règles à partir de multiples sources en entrée vers de multiples actions en sortie : si je fais ci, alors fais ça. Quelques exemples :

  • lorsque l’on appuie sur OFF de l’interrupteur Wemo dans le hall d’entrée, alors tous les autres interrupteurs de la maison se mettent sur OFF -> idéal lorsque l’on quitte la maison !
  • lorsque l’on appuie sur ON de l’interrupteur Wemo, alors on allume la lampe Philips Hue de la pièce -> cela permet un pilotage des lampes Hue facilement, sans avoir besoin de sortir son smartphone !

Avec la possibilité de créer au final de vértiables scénarios, IFTTT, grâce aux devices WiFi comme les interrupteurs, joue le rôle de centrale domotique dans le cloud.

En conclusion

Je vous parlais il y a quelques mois du WiFi comme protocole universel de la maison connectée. Cela semble difficile a priori car il y a des contraintes comme la consommation pour les produits sur piles. Mais avec des produits comme les interrupteurs WiFi, raccordés forcément au courant et donc exempts de ce défaut, c’est un protocole qui retrouve son mot à dire dans la maison intelligente.

Et comme je le disais en conclusion de ce précédent article, pour un fonctionnement parfait au quotidien avec ces produits domotique en WiFi, passez sur des équipements WiFi d’excellente qualité : ne basez pas un tel système sur la borne WiFi intégrée à la box de votre fournisseur d’accès !

myfox

About The Author

Brand love manager :)

4 Comments

  1. Une reference sur le sujet, personnellement, j en redemande merci beaucoup.

  2. merci pour l’article mais a part les prise de courant wemo rien n’est dispo en france ! vous avez des adresses ?

  3. Effectivement, ces produits sont réservés au marché US pour l’instant, d’où leur format vertical, typique outre-Atlantique. Il va falloir pour l’instant attendre que ces produits arrivent chez nous…

  4. Demain, tous nos interrupteurs seront-ils WiFi ? – Le Blog Myfox

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close