power button

Les appareils que vous laissez en veille vous coûtent entre 15 et 30 Euros d’électricité par an. A l’échelle du pays, cela signifie que deux centrales nucléaires tournent toute l’année rien que pour ça ! Comment venir à bout de cette situation ?

Nous consommons en moyenne 82 Watts en permanence dus aux appareils en veille. Cela concerne les appareils électroménagers, tous les appareils audio/vidéo comme le téléviseur, les chaînes HiFi et home cinema, les consoles de jeux, les appareils informatiques comme l’ordinateur fixe, l’imprimante et la box ADSL, ainsi que de plus en plus de petits appareils comme les cadres photos, les chargeurs de télécommandes ou les chargeur de téléphones que l’on oublie de débrancher.

Quelques chiffres

Il existe des disparités importantes entre les consommations de tous ces appareils. Tout en bas de l’échelle, on a les écrans plats de dernière génération qui consomment à peine 0,5 Watts/heure en veille. A l’opposée, les consoles de jeux dernière génération en veille consomment autant qu’une box ADSL fonctionnant en permanence, soit près de 15 Watts en moyenne.

  • les appareils en veille représentent entre 10 et 15% de la consommation électrique annuelle d’un foyer
  • sur un an, la consommation de tous vos appareils en veille est équivalente à la consommation de toutes les lampes de votre foyer
  • la consommation de tous les appareils en veille en Europe équivaut à la consommation électrique totale du Danemark

eco tv

Les consommateurs perpétuels

Dans tous ces éléments, il y a ceux que l’on ne peut pas éteindre comme la box ADSL. En effet, l’éteindre signifie que, dans la plupart des cas, vous coupez la ligne téléphonique, ce qui est peu pratique, vous en conviendrez. On trouve également tout l’électroménager comme le réfrigérateur et le congélateur, mais également l’alimentation du portier vidéo ou celle de la VMC. Autant d’éléments que l’on ne peut pas éteindre et qui consommeront toujours. Mais que faire pour les autres ?

Action manuelle

La solution la plus simple est de tout éteindre complètement lorsque cela est possible. Il faut bien faire attention à ne rien oublier, certains appareils paraissant éteints restent en fait en veille, comme c’est le cas avec les ordinateurs fixes ! Globalement, tous les appareils qui ont une diode allumée, l’heure affichée, qui répondent à une télécommande, qui chauffent ou qui ont un ventilateur qui tourne sont des appareils en veille.

eco button

Pour tout appareil pouvant être éteint sans gêner la vie du foyer, il faut alors les débrancher, ou plus pratiquement, les raccorder à une multiprises équipée d’un interrupteur classique. Reste que cette opération fastidieuse chaque soir, puis chaque matin, risque de vite être oubliée…

Prises automatiques

On peut alors se tourner vers des solutions d’automatisation proposées par les centrales domotique. La plupart d’entre elles sont capables d’allumer et d’éteindre des prises commandées selon des calendriers horaires pré-définis. Si vous ne regardez la télévision qu’entre 19h00 et au plus tard 23h00, vous pouvez programmer l’extinction de sa prise de courant tous les jours entre 23h30 et 18h30 par exemple. Vous supprimez ainsi quasiment 75% de la consommation en veille du téléviseur.

Mais attention, il faut simultanément éteindre via la même prise tous les autres appareils audio/vidéo, sinon le gain sera nul. Pourquoi ? Parce qu’une prise commandée est un appareil « en veille » qui consomme 0,5 Watts/heure en moyenne. Équivalente à celle du téléviseur, le gain est donc nul. Cela devient par contre très intéressant si une console de jeux (15 W/h en moyenne) se trouve aussi sur cette prise commandée !

prises commandees di-o

Un petit conseil cependant : évitez de couper le courant sur la prise commandée lorsque les appareils sont allumés. Cela équivaut à une coupure sèche de l’appareil en plein fonctionnement, opération préjudiciable pour l’espérance de vie de l’appareil. Il est préférable de toujours passer l’appareil en veille avant d’en couper son arrivée électrique.

En conclusion

Dans notre monde moderne et confortable, il y aura toujours des appareils en veille. L’objectif au niveau européen est de réduire de 75% cette consommation inutile. Malgré le fait que nous aurons de plus en plus d’appareils électroniques dans nos maisons, ceux-ci vont devenir de plus en plus efficaces, leur consommation en veille baissera forcément avec les nouvelles générations de composants.

Au final, la consommation des appareils en veille devrait baisser d’elle même sans notre aide. Mais si on peut lui donner un petit coup de pouce dès maintenant, sans avoir à s’en soucier grâce à des prises commandées par une box domotique, pourquoi s’en priver ? A titre personnel, avec 380 Watts/heure de consommation en veille/latente, il va falloir que j’y songe sérieusement !

Visuel : Cole Bemis
Librement inspiré des articles de l’Expansion et de Web Développement Durable

A propos de l'auteur

Brand love manager :) Des questions sur les systèmes d'alarme connectés et intelligents ? Lisez nos articles, suivez notre actualité, parcourez nos FAQ, ou demandez-moi !

5 Comments

  1. Nous vous remercions beaucoup Alban de savoir que nous vous inspirons ! #partageonslesbonnespratiques

  2. Des Watts/heure ? Mais qu’est ce donc ? 😉

  3. merci pour ces astuces sur la consommation électrique de nos appareils

  4. très bon site

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close