myfox co2

La teneur en CO2 est l’indicateur principal de la qualité de l’air que l’on respire. C’est une donnée très importante qui a une influence directe sur notre confort au quotidien dans les espaces fermés. Concrètement, comment maîtriser le CO2 ?

Le dioxyde de carbone est plus communément appelé CO2. Mesurer le CO2 correspond à mesure la concentration en gaz carbonique dans l’air. Le gaz carbonique, inodore et de goût neutre, est créé principalement par la respiration humaine et par différents types de pollutions. Voici les points les plus importants à connaître à propos du CO2 :

  • la teneur en CO2 se mesure en pourcentage de volume d’air ou en « ppm » (partie par million)
  • 1.000 ppm est égal à 0,1% de gaz carbonique dans l’air
  • l’air frais ambiant en campagne contient 330 à 400 ppm de CO2
  • dans les ville, la concentration en CO2 est d’environ 700 ppm
  • l’air expiré par une personne contient entre 40.000 et 50.000 ppm de CO2

myfox co2 mesurer

Les risques liés au CO2

Une trop grande concentration de CO2 a une influence directe sur notre corps. Plus le taux est élevé, plus nous aurons du mal à nous concentrer. Dans le cadre des écoles, des études ont prouvé que l’on apprenait moins bien lorsque le CO2 est trop élevé. D’autres études dans le monde du travail prouvent pour leur part que lorsque le CO2 augmente, la productivité baisse, ainsi que la concentration ou la rapidité de traitement des prises de décision. A contrario, l’absentéisme augmente !

Plus simplement, que l’ont soit à l’école, au travail ou dans sa maison, une trop grande concentration de dioxyde de carbone peut créer un mal être, une impression d’air vicié et surtout des maux de tête. Sachez que nous passons en moyenne près de 85% de notre temps en intérieur !

La clé : renouveler l’air régulièrement

Un taux de CO2 tout à fait acceptable au quotidien est généralement compris entre 600 et 1000 ppm. Le tableau ci dessous (source : Theben) vous donne des exemples concrets.

concentration CO2 dans air

Pour maintenir le taux de CO2 chez soi, il faut renouveler l’air régulièrement. Cela peut se faire simplement en ouvrant les fenêtres, mais également en faisant usage d’un système domotique de régulation de la ventilation. Le système va vérifier le CO2 en permanence et gérer l’apport d’air extérieur en fonction de la nécessité.

Il faut également savoir que plus il y a de personnes dans une pièce, plus le taux augmentera vite. Pour donner un ordre d’idée, dans un salon de taille classique qui recevrait une dizaine de personnes, on peut passer de 500 à 2.000 ppm en moins d’une heure.

Comment mesurer le CO2 chez soi ?

La qualité de l’air est un domaine qui prend de l’importance depuis ces derniers mois. Les solutions pour suivre la concentration de CO2 facilement dans votre habitat se multiplient. Ce sont de petits objets, design et connectés, dont les données sont stockées en ligne, dans le cloud, pour pouvoir y accéder à tout moment depuis son smartphone. Voici notre sélection des trois capteurs du moment.

Netatmo : la référence

netatmo additional indoor module

La station météo connectée Netatmo est née il y a un peu moins d’un an. Composée de deux modules, un pour l’intérieur et un autre pour l’extérieur, elle est complétée désormais par un module complémentaire intérieur. Tous les modules intérieurs sont équipés d’un capteur de CO2, ce qui permet de surveiller ainsi plusieurs zones de la maison.

CubeSensors : l’outsider

cubesensors

CubeSensors a choisi le design cubique. Ce produit est avant tout destiné à surveiller la qualité de l’environnement intérieur, dont le CO2 bien sûr. Les CubeSensors sont vendus par deux pour les multiplier là aussi dans différentes pièces.

Air Box Lab : le projet qui monte

airboxlab

Ce cylindre va encore plus loin en mesurant le taux de polluants dans l’air intérieur. Je reviendrai sur ce sujet en détails dans un prochain article. Le module Air Box Lab sait donc surveiller, parmi ses six capteurs intégrés, le CO2. Il est actuellement en mode « financement participatif » sur Indiegogo.

Je suis équipé de capteurs Netatmo depuis la fin de l’été dernier. A côté de la température, le CO2 est la donnée qui intéresse le plus la famille. Nous surveillons très régulièrement le taux de CO2 pour vérifier que la qualité de l’air est au rendez-vous. Et vous, suivez-vous déjà la concentration en CO2 de votre intérieur ?

A propos de l'auteur

Brand love manager :) Des questions sur les systèmes d'alarme connectés et intelligents ? Lisez nos articles, suivez notre actualité, parcourez nos FAQ, ou demandez-moi !

6 Comments

  1. Merci pour cet article. Ce qui m’aurait intéressé est de savoir quels sont vos mesures. Perso je m’inquiète de taux de Co2 montant entre 2000ppm à 2800ppm durant la nuit, dépassant parfois 3000ppm dans une petite chambre de 9m2 occupée par un adulte. Devrais-je m’en inquiéter ? sachant que j’ai une VMC, et dès que la chambre est inoccupée, le taux redescend à 400 en quelques heures ? la donnée de CO2 en elle même ne veut pas dire grand chose.

    On m’a renvoyé aujourd’hui sur un article qui en dit long: http://www.actu-environnement.com/ae/news/avis-anses-concentrations-CO2-air-interieur-locaux-VGAI-19356.php4

    Ce que j’en comprends, c’est que la simple mesure de CO2 ne permet pas vraiment de définir un taux de pollution et son risque sur la santé, mais plutôt indiqué le confinement d’air et la nécessité de procéder à un renouvellement, qui, de fait, permettra d’éliminer l’ensemble des polluant.

  2. Bonjour, votre article est très interessant Mais pourquoi vos photos sont-elles si moches ?

    prout prout

  3. Merci pour ces conseils. Un fort taux d’humidité peut-il influer sur la qualité de l’air intérieur?

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close