tado_couple_at_home

La société allemande Tado° lance un thermostat connecté en Allemagne. Puis il sera ensuite disponible en Grande-Bretagne, dans les pays Scandinave, et enfin en France. Découvrons-le en avant-première.

Le Tado° se place en concurrent direct du fameux thermostat Nest, dont nous parlions récemment, avec un principe d’intelligence plus ou moins identique basé sur l’auto-apprentissage des habitudes des habitants du foyer.

Lorsque le Nest utilise son capteurs de présence en façade, Tado° sait quand vous présent ou absent grâce à la présence ou non de votre smartphone sur le réseau. Les deux solutions sont différentes, chacune a ses qualités et ses défauts. Le Nest doit être installé dans une pièce de passage pour analyser vos habitudes tout en restant relié physiquement au système de chauffage, le Tado° peut s’installer n’importe où mais a besoin que vous possédiez un smartphone et qu’il se connecte automatiquement quand vous rentrez chez vous.

tado app screenshot

Une des autres différences concerne les plateformes utilisées. Chez Nest, le thermostat communique en WiFi avec la box, puis les informations sont envoyées et stockées en ligne, dans la plateforme cloud Nest qui est pour l’instant propriétaire et fermée. Rien ne lui permet d’échanger les données avec d’autres systèmes, d’autres objets ou d’autres plateformes. Au lancement, un développeur chevronné avait analysé le protocole Nest pour proposer un driver de communication Control4, un système domotique premium. Control4 pouvait alors piloter un thermostat Nest. Nest a très rapidement modifié son protocole pour rendre le driver Control4 inactif…

Le Tado° est lui basé sur de l’open source, et c’est plus précisément la solution Thingsquare Mist qui a été retenue. Cette solution logicielle prête à l’emploi peut ensuite communiquer avec une plateforme cloud dénommée Thingsquare Haven. C’est l’un des premiers objets connectés à utiliser cette plateforme ouverte. Potentiellement, Tado° pourrait communiquer très facilement avec d’autres objets connectés d’autres fabricants partageant les mêmes outils de Thingsquare.

thingsquare mist thingsquare haven

Les hommes derrière Thingsquare ont également développé Contiki OS, un système d’exploitation pour objets connectés. C’est une sorte de Microsoft Windows, mais ultra léger pour pouvoir fonctionner sur de petits produits ayant une consommation en courant très limitée, comme des capteurs. Dans cet univers open source, on a donc trois outils : Contiki OS pour l’objet, qui communique en 6LoWPAN (IPV6) vers le hub qui lui fonctionne sous Thingsquare Mist, et dont les données sont poussées vers le cloud Thingsquare Haven.

Pour les société qui veulent aller vite et qui n’ont pas envie de réinventer la roue, utiliser ces trois outils est la solution la plus efficace sur le marché actuellement. C’est la seule à ma connaissance pour l’instant, mais si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

thingsquare
Contiki — Thingsquare Mist — Thingsquare Haven

Pour revenir au Tado°, parlons maintenant du positionnement tarifaire du produit. Le Nest est commercialisé au prix de 249,99$. Aucun abonnement n’est nécessaire, l’accès au cloud Nest est gratuit. Le thermostat Tado° est vendu 269€ 149€ (prix mis à jour récemment), mais il s’accompagne d’un abonnement annuel de 99€. Les 1.000 premiers clients Tado° bénéficieront d’un thermostat Tado° gratuit et devront s’acquiter de l’abonnement uniquement. Selon le succès de la solution, Tado° réfléchit à rendre gratuit son thermostat pour tout le monde, le modèle économique serait basé sur les abonnements uniquement.

tado tado°

Avec un thermostat sans écran, contrairement au Nest « autonome », nécessitant un smartphone pour être piloté et impliquant un abonnement annuel, la facture commence à être salée. C’est parce que nous ne parlons ici que de la première brique. Le thermostat Tado°, de par l’utilisation de la solution Mist, peut devenir le hub domotique de la maison. Il lui suffira pour cela de communiquer avec d’autres accessoires, en 6LoWPAN, le protocole entre Contiki et Mist. Ca tombe bien, 6LoWPAN est parfaitement dans la mouvance actuelle d’un Internet des objets ouvert, efficace, économe en énergie. L’utilisation du trio Contiki-Mist-Heaven permet également à Tado° de pouvoir aller très vite dans le développement de futures solutions. En mettant le pied dans la porte avec un thermostat, Tado° pourrait donc devenir un acteur majeur de la maison connectée. A surveiller !

A propos de l'auteur

Brand love manager :) Des questions sur les systèmes d'alarme connectés et intelligents ? Lisez nos articles, suivez notre actualité, parcourez nos FAQ, ou demandez-moi !

10 Comments

  1. Ahhh génial ! Par contre l’abonnement à quasiment 100 euros, faut bien y penser 🙂

  2. Ahhh génial ! Par contre l’abonnement à quasiment 100 euros, faut bien y penser 🙂

  3. C’est un peu le défaut, surtout pour la seule fonction de thermostat. Mais si pour le même prix les fonctions se multiplient à l’infini dans la maison connectée, alors ça peut devenir bien plus intéressant !

  4. C’est un peu le défaut, surtout pour la seule fonction de thermostat. Mais si pour le même prix les fonctions se multiplient à l’infini dans la maison connectée, alors ça peut devenir bien plus intéressant !

  5. le principe est super, oups 100 euros d’abonnement mais si le tado° est offert et que l’on peut connecter d’autres objet ça peut devenir intéressant…

  6. Ces concepts deviennent intéressant s’ils peuvent interagir avec un environnement également connecté : on peut imaginer de coupler le thermostat avec une station netatmo par exemple, pour automatiser les déclenchements… Par ailleurs, j’ai lu les articles sur Nest et sur Tado, mais je m’interroge sur le couplage avec le dispositif de chauffage (chaudière par exemple). Faut-il ajouter un module de communication entre les deux ? Doit-on vérifier une quelconque compatibilité ?

  7. Ces concepts deviennent intéressant s’ils peuvent interagir avec un environnement également connecté : on peut imaginer de coupler le thermostat avec une station netatmo par exemple, pour automatiser les déclenchements… Par ailleurs, j’ai lu les articles sur Nest et sur Tado, mais je m’interroge sur le couplage avec le dispositif de chauffage (chaudière par exemple). Faut-il ajouter un module de communication entre les deux ? Doit-on vérifier une quelconque compatibilité ?

  8. La connexion au système de chauffage se fait directement sur le thermostat. Le thermostat communique ensuite sans fil avec une passerelle sur laquelle se trouve la prise réseau pour communiquer avec Internet.

    Pour l’instant, le Nest est réservé au marché US, avec des connexions spécifiques aux systèmes US. Le Tado° étant un produit européen, il est adapté aux systèmes vendus en Allemagne au minimum. J’imagine que ce doit être à peu près la même chose que chez nous (à part le fil pilote franco-français), avec un contacteur 24V ou 230V mais Tado° ne communique pas là dessus.

  9. La connexion au système de chauffage se fait directement sur le thermostat. Le thermostat communique ensuite sans fil avec une passerelle sur laquelle se trouve la prise réseau pour communiquer avec Internet.

    Pour l’instant, le Nest est réservé au marché US, avec des connexions spécifiques aux systèmes US. Le Tado° étant un produit européen, il est adapté aux systèmes vendus en Allemagne au minimum. J’imagine que ce doit être à peu près la même chose que chez nous (à part le fil pilote franco-français), avec un contacteur 24V ou 230V mais Tado° ne communique pas là dessus.

  10. Bonjour à tous,

    En tant que possesseur et utilisateur de thermostat intelligent, votre avis nous intéresse dans le cadre d’une étude internationale menée par PLM Market Research.

    Nous aimerions recueillir votre opinion au travers d’un questionnaire de 10 minutes environ, accessible à cette adresse :
    http://www.plm-marketresearch.com/surveys/index.php/654397/lang-fr

    Vous recevrez un dédommagement de 20 euros pour votre participation (une seule participation par foyer).

    Pour toute question, contactez nous : plm@plm-marketresearch.com

    Philippe Lespinet
    PLM Market Research

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close