toshiba energy monitor

Nous revenons du salon mondial de l’électronique grand public qui vient de se dérouler à Las Vegas. Nous nous sommes intéressés à tout ce qui touche aux objets connectés et à la maison intelligente. Voici ce que nous avons découvert.

Il est difficile de faire un résumé complet du CES International de Las Vegas tant ce salon est dense. Il l’est par sa quantité d’exposants, son nombre de mètres carrés et sa diversité incroyable de produits proposés. C’est la raison pour laquelle aucun compte-rendu du CES n’est identique, et au final, aucune vision générale et absolue ne peut en être tirée.

Lorsque l’on écoute les personnes qui ont visité ce salon, les remarques sont autant différentes que contradictoires. Il y a tellement de choses à voir que l’œil se concentre finalement sur ce qui nous intéresse, ou tout du moins ce qui vient confirmer nos points de vue. Si l’on en a marre de la TV 3D, on va arguer que la 3D avait quasiment disparu de ce CES. Mais si l’on s’y intéresse de façon plus objective, on se rendait compte que la 3D était bien visible sur tous les stands des fabricants de téléviseurs, démos à l’appui, et elle était particulièrement mise en avant chez LG. Et c’est un peu comme ça dans tous les domaines. Alors nous allons nous concentrer sur les domaines qui nous concernent et affirmer qu’ils étaient les plus importants et les plus innovants de ce salon !

Les objets connectés

Si l’on suit la tendance actuelle qui met en avant les objets connectés, on a pu entendre ça et là que ce CES était celui des objets connectés. L’offre présentée était intéressante en terme de buzz, mais quand on est spécialisé dans ce domaine, on s’aperçoit que les objets connectés étaient très peu présents au CES 2013. Il y avait certains des acteurs majeurs, comme Withings, Netatmo, Fitbit, Koubachi, Parrot ou Lockitron, mais il manquait Nest, Tado° ou Karotz, et tout l’univers des derniers venus, aux moyens financiers sans doute moins importants, comme LIFX, Ninja Block, Twine ou Electric Imp. Les projets low-cost autour des objets connectés avaient le RaZberry comme rare représentant, une carte Z-Wave pour le micro PC (à bricoler soi-même) Raspberry.

Quelques nouveautés étaient tout de même présentées avec des projets intéressants comme la lampe Holî de FiveFive. Arborant un design métallique dans l’esprit Apple, cette lampe équipée de multiples LEDs RVB se pilote bien sûr depuis une appli. Dans celle-ci, on sélectionne des photos dont les tons colorés vont être reproduits par les LEDs.

holi fivefive

Autre projet, la Good Night Lamp, qui se compose de deux lampes sous forme de maisons. La plus grande est à conserver chez soi, la petite est à installer chez ses parents, ses enfants ou ses amis. Lorsque l’on allume la grande lampe, en appuyant sur la cheminée, la petit s’allume alors à distance. Le but est de garder le contact avec ses proches de façon ludique et connectée.

good night lamp

Parrot présentait son capteur pour plantes, le Flower Power. Il sait remonter la température, la luminosité, l’humidité du sol et son manque de fertilisant. Ces infos transitent du capteur vers le cloud en passant via le Bluetooth de son mobile ou de sa tablette.

parrot flower power

Netatmo a dévoilé officiellement sa carte mondiale des stations météo connectées aujourd’hui accessible à tous. L’objectif est de mettre à disposition de tous une carte réelle des température, les plus précises possibles, qui peuvent varier de 3 à 6° par rapport à Météo France, selon que l’on se trouve dans une zone de bâtiments plus ou moins dense.

netatmo map

Moneual, après avoir été un fabricant de PC Media Center, se développe dans le domaine avec différents produits connectés dont un capteur pour plantes (encore), un purificateur d’air, un purificateur d’eau, une montre, une table, des robots, et bientôt de l’électroménager.

moneual plant care

La santé était bien présente à travers de nombreuses solutions de suivi de son activité physique. C’est l’une des grandes tendances des mois et années à venir à n’en point douter : combien faisons-nous de pas chaque jour, combien de calories a-t-on brûlé, quel était la qualité de notre sommeil. Withings, qui est parti de la balance connectée, vient d’ailleurs de lancer son propre modèle, le Smart Activity Tracker.

withings smart activity tracker

En restant proche de la santé, Hapilabs présentait la fourchette HAPIfork qui a eu un grand succès. Cette fourchette intelligente vous invite à ralentir le rythme auquel vous avaler vos aliments afin de mieux digérer, et au final d’éviter de prendre du poids.

hapifork

La dernière tendance observée est celle de la géo-localisation que l’on pouvait trouver sous la forme de capteurs à coller sur ses clefs, ou tout autre objet, que l’on ne veut plus chercher pendant des heures. Les applications dans le monde des objets et de la maison connectés sont nombreuses.

stick-n-find

La maison connectée

La partie Eureka Parc dans l’hôtel Venetian, donc à l’écart des halls principaux du Convention Center, concentre les stands des start-ups où l’on va pouvoir découvrir des dizaines d’innovations, liées ou non aux objets connectés. Ces derniers restaient toutefois marginaux, et c’est plutôt la foire du gadget non connecté qui l’emporte dans cette partie du salon.

Il faut donc savoir faire le tri avant de tomber sur les projets intéressants. Et en cherchant bien, on tombe sur le stand de Lowe’s, une chaîne de magasins américains où l’on trouve tout pour la maison, du mobilier aux outils en passant par l’électroménager. Lowe’s présentait son offre domotique Iris, très complète et s’appuyant sur des produits tiers : une passerelle, des détecteurs, des prises commandées, un interphone, une alarme, une serrure électronique, etc. Le tout discute en ZigBee ou en Z-Wave, selon les produits, la centrale étant compatible avec les deux protocoles.

lowes iris

Justement, ZigBee et Z-Wave avaient chacun leur espace dédié renfermant des mini stands de différents fabricants. Les deux espaces étaient tout aussi intéressants, avec pour chacun les marques phares : Philips Hue et SmartThings chez ZigBee, MiCasaVerde et Fibaro chez Z-Wave. On notait aussi une certaine redondance, car pas mal de fabricants jouent sur les deux tableaux comme Somfy.

C’est sur les plus gros stands que l’on a pu découvrir des applications en démonstration simulée. Le spectre du frigo connecté qui va faire les courses tout seul est encore présent et on se demande toujours qui cela intéresse… Heureusement, d’autres applications émergent. Chez Toshiba, la plateforme Places, utilisée pour la TV connectée, a pour but de connecter tous les appareils de la maison. La démonstration mettait en œuvre une maison dans laquelle lorsque l’on démarre le four, le lave-linge qui était en train de tourner se met en pose. Toshiba oriente donc sa maison connectée vers une gestion efficace de l’énergie et de ses consommations en prenant en compte également les panneaux solaires et la voiture électrique. Celle-ci peut même servir de réserve d’énergie pour la maison en cas de coupure de courant de son fournisseur d’électricité.

myfox toshiba

Chez LG, avec Smart Control, c’est l’interface de la TV connectée qui permet de prendre la main sur tous ses appareils : robot aspirateur, frigo, lave-linge, et même l’éclairage. L’équivalent existe sur smartphone bien sûr. Whirlpool présentait également sa gamme d’électroménager connecté, dont l’interface de contrôle sur iPad est très joliment réussie. Un autre exemple justement chez Whirlpool : lorsque l’utilisateur est absent de chez lui, le système le sait grâce aux capteurs et il va pouvoir modifier le fonctionnement des appareils, en passant par exemple le rinçage du lave-linge en mode accéléré, plus bruyant certes, mais comme plus personne n’est à la maison, il prend l’initiative de le faire ! Ces démonstrations peut-être anecdotiques mais néanmoins pertinentes mettaient en avant les interactions automatisées entre les appareils. Ces interactions ont pour but de libérer l’utilisateur des contraintes en lui permettant de réaliser des économies d’énergie, sans rien avoir à faire (ce qui est une condition incontournable).

myfox lg

Mais l’innovation marquante pour la maison connectée pourrait venir de Technicolor. Avec sa solution Qeo présentée pour la première fois au CES, Technicolor entend bien imposer le protocole universel de la maison connectée. L’idée est toujours la même : faire communiquer entre eux des éléments aussi divers que le téléviseur, l’interphone, l’électroménager, la tablette, etc. Et pour arriver à ses fins, Technicolor voudrait que le protocole Qeo soit intégré d’origine dans les produits. C’est évidemment le plus simple pour le client final, mais pas forcément le plus simple à mettre en œuvre. Il faut pouvoir convaincre tous les fabricants de produits électronique grand public. Pourtant, il semblerait que les discussions soient déjà bien avancées avec de grandes marques.

technicolor qeo

Pour terminer, n’oublions pas les acteurs BtoB qui étaient présents pour mettre en avant des solutions et des usages à travers de nombreuses applications concrètes. C’était le cas de Verizon, de Qualcomm, de Texas Instruments ou encore de ST Microelectronics : domotique, objets connectés, gestion de l’énergie, interfaces sensitives. Aucun d’eux ne vend directement au client final de solutions pour la maison connectée, mais ils avaient tous sur leurs stands des produits avancés que l’on retrouvera un jour en vente pour le grand public, sous des marques connues.

Objets, maison connectée & TV THD

Si l’on devait résumer le CES 2013 à travers les produits les plus présents, alors ce serait le salon des casques audio, des housses d’iPad, des barres de son, des copies de toutes sortes et des tablettes Android no-name ! Si l’on fait abstraction de tout cela, on peut alors dire que c’était le CES de l’émergence des objets connectés, de l’émergence de la maison connectée et de la tendance vers des TV de plus en plus grandes et en très haute définition (4K et 8K). Ce serait alors plus proches de la réalité, ou tout du moins de celle que j’ai pu voir, qui correspondait à mes attentes et mes points de vue à propos de l’électronique grand public !

A propos de l'auteur

Brand love manager :) Des questions sur les systèmes d'alarme connectés et intelligents ? Lisez nos articles, suivez notre actualité, parcourez nos FAQ, ou demandez-moi !

4 Comments

  1. Une maison connectée avec des objets connectés est pour moi une solution afin de faciliter le maintien à domicile pour personnes âgées. Accompagnée d’une solution de téléassistance, cette maison sera apte à procurer en plus du confort, de la sécurité en permanence.

  2. Dans la continuité : maison connecté, data, big data, quantified self, objets connectés, humains connectés.
    De nombreux objets connectés portables étaient également présentés au CES, un passage en revu de la tendance 2013, par ici :
    http://dagautier.tumblr.com/post/40640481922/ces-2013-sant-connectwee-embarquee

  3. C’est assez impressionnant de voir tout ce que l’on peut faire avec ces nouvelles technologies. Bientôt nous n’aurons plus besoin de réfléchir à rien. Mais cela est un réel avantage pour les personnes à mobilité réduite qui pourront être beaucoup plus autonomes grâce à toutes ces innovations.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close